DSC_0256
DSC_0396
DSC_0268
Tête Pp

Marsouin commun

Phocoena phocoena

STATUT AU CANADA (ATLANTIQUE) : ESPÈCE PRÉOCCUPANTE
DISTRIBUTION ET ABONDANCE

​Le marsouin commun (Phocoena phocoena) est le plus petit cétacé parmi les 13 espèces que l’on retrouve dans les eaux du Golfe Saint-Laurent. La population totale de l’Atlantique nord est composée de 3 sous-espèces distinctes génétiquement et une quatrième est présentement à l’étude dans l’Atlantique nord-est (Nammco & Imr, 2018.). Par ailleurs, la présence du marsouin commun évoluant dans les eaux canadiennes de l’Atlantique Nord-ouest se divise en 3 sous-populations en lien avec les zones de reproduction et d’alimentation estivales : la population de Terre-Neuve/Labrador, la population du plateau néo-écossais et finalement, la population du Golfe Saint-Laurent (NAMMCO & NIMR, 2019; Rosel, France, Wang, & Kocher, 1999). Les données sur l’abondance du marsouin commun sont rares et difficiles à obtenir. Lors du dernier recensement effectué en 2016, la population du Saint-Laurent serait d’environ 185 000 individus (Lawson et Gosselin, 2018) mais les auteurs soulignent l’importance de revoir ces statistiques.

ÉCOLOGIE ET PHYSIOLOGIE

Le marsouin commun du Saint-Laurent se nourrit plus particulièrement de capelans, de harengs et de maquereaux mais occasionnellement aussi de morue, merlu, sébaste et de calmar (Fontaine, Hammill, Barrette, & Kingsley, 1994; Gannon, Craddock, Bulletin, & 1998, n.d.).

 

La taille des individus atteinte à l’âge de maturité sexuelle est différente selon les sexes : les mâles sont en moyenne 155, 5 cm et les femelles 1,62 cm (Lockyer, 2003). Par ailleurs, autant les mâles que les femelles sont matures sexuellement à l’âge de 3 ans (Learmonth et al., 2014a). À la naissance, le veau mesure en moyenne 75 cm  et reste auprès de sa mère pendant 8 à 10 mois (Learmonth et al., 2014b). La femelle donne naissance habituellement au mois de juin presque chaque année, soulignant qu’elle allaite son veau tout en étant gestante (Lockyer & Kinze, 2003). Par contre nous avons fait des observations de nouveaux nés jusqu’au mois d’octobre (CERSI, données non publiées).

DISTRIBUTION (Braulik 2019)
LONGUEUR
135 - 143 cm
POIDS
50 - 65 kg
LONGÉVITÉ
23 ans
PROJET DE RECHERCHE DU CERSI

Les causes de mortalité chez le marsouin commun sont multiples: prédation d'orques, de dauphins et de phoques gris, prises accidentelles dans les engins de pêche, maladies comme la pneumonie, etc. Un de nos projets de recherche porte  sur les causes entourant la mortalité élevée des nouveaux-nés. En effets, 40% des carcasses de marsouins communs retrouvées autant du côté de l'Atlantique que celle du Pacifique sont des nouveaux-nés. La cause principale entourant ces mortalités est simplement une "séparation maternelle". Quelles sont les facteurs entourant cette séparation maternelle si fréquente? Sont-ils de nature anthropique , physiologique ou comportemental? Ce projet de recherche est en partenariat avec l'Université de Montréal.​

Références :

 

Cheney, B. et al. (2013) ‘Integrating multiple data sources to assess the distribution and abundance of bottlenose dolphins Tursiops truncatus in Scottish waters’, Mammal Review, 43(1), pp. 71–88. doi: 10.1111/j.1365-2907.2011.00208.x.

Fenton, H. et al. (2017) ‘Causes of mortality of harbor porpoises Phocoena phocoena along the Atlantic and Pacific coasts of Canada’, Diseases of Aquatic Organisms, 122(3), pp. 171–183. doi: 10.3354/dao03080.

Fontaine, P. M. et al. (1994) ‘Summer diet of the harbour porpoise (Phocoena phocoena) in the estuary and the northern Gulf of St. Lawrence’, Canadian Journal of Fisheries and Aquatic Sciences. Canadian Science Publishing, 51(1), pp. 172–178. doi: 10.1139/f94-019.

Gannon, D. et al. (no date) ‘Autumn food habits of harbor porpoises, Phocoena phocoena, in the Gulf of Maine’.

Jauniaux, T. et al. (2002) ‘Post-mortem Findings and Causes of Death of Harbour Porpoises (Phocoena phocoena) Stranded from 1990 to 2000 along the Coastlines of Belgium and Northern France’, Journal of Comparative Pathology, 126(4), pp. 243–253. doi: 10.1053/jcpa.2001.0547.

Learmonth, J. A. et al. (2014a) ‘Life history of harbor porpoises ( Phocoena phocoena ) in Scottish (UK) waters’, Marine Mammal Science, 30(4), pp. 1427–1455. doi: 10.1111/mms.12130.

Learmonth, J. A. et al. (2014b) ‘Life history of harbor porpoises ( Phocoena phocoena ) in Scottish (UK) waters’, Marine Mammal Science, 30(4), pp. 1427–1455. doi: 10.1111/mms.12130.

Linnenschmidt, M. et al. (2013) ‘Biosonar, dive, and foraging activity of satellite tracked harbor porpoises (Phocoena phocoena)’, Marine Mammal Science, 29(2), pp. 77–98. doi: 10.1111/j.1748-7692.2012.00592.x.

Lockyer, C. (2003) ‘Harbour porpoises (Phocoena phocoena) in the North Atlantic: Biological parameters’, NAMMCO Scientific Publications. UiT The Arctic University of Norway, 5, p. 71. doi: 10.7557/3.2740.

Lockyer, C. and Kinze, C. (2003) ‘Status, ecology and life history of harbour porpoise (Phocoena phocoena), in Danish waters’, NAMMCO Scientific Publications. UiT The Arctic University of Norway, 5, p. 143. doi: 10.7557/3.2745.

Mikkelsen, L. et al. (2016) ‘Comparing Distribution of Harbour Porpoises (Phocoena phocoena) Derived from Satellite Telemetry and Passive Acoustic Monitoring.’, PloS one. Public Library of Science, 11(7), p. e0158788. doi: 10.1371/journal.pone.0158788.

NAMMCO & NIMR (2019) ‘Report of the Joint IMR/NAMMCO International Workshop on the Status of Harbour Porpoises in the North Atlantic’, (September), p. undefined-undefined.

Hammco and Imr (no date) Report of the Joint IMR/NAMMCO International Workshop on the Status of Harbour Porpoises in the North Atlantic Table of Contents.

Van Parijs, S. M. and Corkeron, P. J. (2001) ‘Boat traffic affects the acoustic behaviour of Pacific humpback dolphins, Sousa chinensis’, Journal of the Marine Biological Association of the UK. Cambridge University Press, 81(03), p. 533. doi: 10.1017/S0025315401004180.

Rosel, P. E. et al. (1999) ‘Genetic structure of harbour porpoise Phocoena phocoena populations in the northwest Atlantic based on mitochondrial and nuclear markers’, Molecular Ecology. Wiley-Blackwell, 8(s1), pp. S41–S54. doi: 10.1046/j.1365-294x.1999.00758.x.

Ayez un impact

Vous voulez contribuer à la conservation et le bien-être
de la faune marine du Golfe Saint-Laurent ?

  • Facebook

©2020 CERSI